Bienvenue, curieux voyageur

Avant que vous ne commenciez à rentrer dans les arcanes de mes neurones et sauf si vous êtes blindés de verre sécurit, je pense qu'il serait souhaitable de faire un petit détour préalable par le traité établissant la constitution de ce Blog. Pour ce faire, veuillez cliquer là, oui là!

10 mars 2005

6.Extrait du Tao Te Ching

Un chanteur que j'aime bien, je ne vous dirai pas lequel, utilise de nombreuses images et métaphores pour décrire des concepts translucides et sans substance. Je médite souvent sur l'insubstanciel. Dans une traduction assez libre d'un passage du Tao Te Ching, j'ai pu lire à peu près ceci:
"Les concepts les plus doux de ce monde s'emplafonnent sur et dominent les plus durs, ce qui n'a pas d'existence (substancielle) pénètre où il n'y a pas de faille." C'est pourquoi je sais quel avantage il y a à ne rien faire (dans un but bien précis!). ..."ce qui n'a pas de d'existence pénètre où il n'y a pas de faille"." J'aime ça! Ce genre de chose fait de nous des réceptacles au niveau le plus séminal. Pour un esprit artistique indépendant, la beauté est une fin en soi. La poursuite de cette dernière se transforme en maîtresse. Le chercheur qui explore l'inconnu, tels que la lumière, l'espace ou le temps en arrive à friser une compréhension plus profonde de l'existence.. Le penseur explorant l'insubstanciel aborde une réalité plus approfondie. Atteindre à cette réalité fondamentale est la raison de notre compréhension, enfin je crois...

Aucun commentaire: