Bienvenue, curieux voyageur

Avant que vous ne commenciez à rentrer dans les arcanes de mes neurones et sauf si vous êtes blindés de verre sécurit, je pense qu'il serait souhaitable de faire un petit détour préalable par le traité établissant la constitution de ce Blog. Pour ce faire, veuillez cliquer là, oui là!

22 sept. 2009

346. Homo / Faux Bi

Un truc me tracasse dans la brise qui fait plier les antennes du rafiot dont je suis le cap'tain - mais pour combien de temps?
Avec les moyens modernes, satellitaires surtout, je peux désormais causer avec toute ma famille quand ça m'prend. Et voyez vous, j'adore causer avec ma poupette de fille et le reste de son entourage.
Elle me raconte en passant qu'elle a un ami homo qui joue du saxo et qui étudie la danse classique, elle a 15 ans et son ami en a 16. Cool, rien à dire là-dessus.
Parallèlement, ils sont nombreux les mecs de son entourage, qui souhaiteraient, quant à eux, éradiquer - ce sont leurs mots - ce mec là ainsi que tous les pédés de leur entourage.
Aaaatchoum! S'cusez-moi...

Ce que j'en pense, c'est que haine, jalousie et regrets déferlent comme les lames de l'atlantique Sud dans les cerveaux des machos de la Cité face à des homos dans la peinture se la jouant honnête. Ils décident alors de faire payer très très cher cette franchise.
De faire payer plein pot pour leur intelligence, leur sensibilité et surtout leur fierté de vivre ce qu'ils sont. Je pense que les homophobes ne sont que des puceaux ou des branleurs refoulés de la quéquette qui ne cherchent qu'à s'venger de leurs frustrations.
Hem, mes propos n'regardent que moi... et tous ceux qui s'y r'trouveront.

Aucun commentaire: