Bienvenue, curieux voyageur

Avant que vous ne commenciez à rentrer dans les arcanes de mes neurones et sauf si vous êtes blindés de verre sécurit, je pense qu'il serait souhaitable de faire un petit détour préalable par le traité établissant la constitution de ce Blog. Pour ce faire, veuillez cliquer là, oui là!

29 nov. 2007

277.Question de poids (Weight watcher)

Comme vous le savez si vous êtes de ceux qui ont le courage de venir consulter mes âneries un tant soit peu régulièrement, je suis toujours resté aussi loin que je le pouvais de la religion organisée : J’ai la mienne bien à moi.
Et voici où mes consultations internes m’ont conduit concernant les questions de l’au-delà.
Tout ce qui vit est énergie. Quand le corps, pardonnez l’expression, rend l’âme, notre énergie se barre, est libérée si vous préférez, car rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. Je sais pas comment ni ou ni comment, mais je suspecte que la mort physique n’est pas la fin du voyage. De la conscience si. Car sans cerveau, y a pas de conscience de soi.
Mais je pense que quand on fait du mal ou quand on a de mauvaises pensées, cette énergie attire de plus en plus d’énergie négative autour de nous et très vite, on peut se retrouver dans un tourbillon de merde gyroscopique.
La même chose quand on fait le bien, mais manifestement avec de bien meilleurs bénéfices.
Astrophysiquement parlant du paradis et de l’enfer, je crois qu’on peut utiliser ces termes comme des métaphores. Le paradis, le ciel sont l’espace, le cosmos, l’éther, sinon quoi d’autre, hein ? Et l’enfer, notre planète, qui comme chacun le sait, finira dans quelques quinze millions - ou milliards, je sais plus - d’années en super nova.
Je pense que l’énergie positive est une énergie dont la composition subatomique est plus légère que celle de la négative. Les électrons, les protons et les neutrons y sont plus espacés, plus à l’aise, plus relax. L’homme dont la quantité subatomique d’énergie positive accumulée le jour de sa mort sera supérieure à la lourde énergie négative verra la sienne s’envoler dans l’espace, un peu comme un ballon d’hélium, car sa légèreté et son manque de densité lui permettront de vaincre la gravité. Elle rejoindra ainsi une énergie, une force, englobant tout l’univers.
Les autres, aux atomes stressés donc tassés, repliés sur eux même la verront attirer par la gravité vers le magma qu’est sous nos pieds où elle servira de carburant pour éclairer les lanternes de cet univers pour l’éternité ; à moins que, si la balance penchant en faveur de la négative le fasse avec une toute petite et infime différence, qu’elle aie le temps de réussir à planer un peu avant de s’enliser trop profond dans les entrailles de la Terre, et à se faufiler ou se faire bouffer par une vie végétale ou animale en espérant finir de nouveau dans un homme – qui je crois est le seul ici bas à avoir le pouvoir de choisir l’énergie qu’il attire, où elle s’incrustera pour s’en purger et tenter de perdre du poids. Ce qu’on appelle la rédemption ou le purgatoire.
Je partage pas mes idées pour essayer de vous convaincre. Je n’attends de personne qu’il croit à ce que je crois ou n’essayé-je de planter ce genre de philo physique dans le cerveau de personne. Même quand on me pose des questions là-dessus, j’ai tendance à très vite changer de trottoir.
Tellement de gens sont morts à cause de la religion avant d’avoir fini leurs cures d’amaigrissement et d’avoir purgé leur énergie.
C’est une sacrée sale cuisine qu’elles nous tambouillent au nom d’un être suprême, vous trouvez pas ?

2 commentaires:

Ira a dit…

Je crois que ce que vous dites tiens la route. Parce que sinon, ce serait a se demander quelle sorte de Dieu laisserait autant de monstruosites se passer sur Terre chaques jours, C'est a se demander s'il serait pas un peu sadique aux entournures s'il existe vraiment. Il y a a des gens qui se font tuer dans des eglises, des femmes qui se font violer pendant qu'elles fleurissent une tombe, c'est à se demander pourquoi certains vont encore à la messe.
Bien sûr, les croyants ont le droit d'avoir une opinion, mais la réponse courante, c'est que ce genre de malheurs nous est envoyé par ce Dieu pour tester notre foi.
Foutaises à mon avis.
Je suis comme vous, j'ai mes propres idées sur la vie et l'apres vie et je vis ma vie a ma maniere sans jamais tenter de l'imposer aux autres.
Je pense que les catholiques sont les specimen les plus etranges. Ils peuvent se permettre de pecher toute la semaine et s'en repentir le vendredi soir en confesion et repartir avec une ardoise vierge. La confession serait-elle une science de physique moléculaire?
Bien, désolee poour l'intermede, comme vous devez le remarquer, je suis tout a fait passionee par tout ca, probablement parce que je me sens un peu seule en ce moment.
Sinon, je voulais vous dire que vous me plaisez bien. Ira.

magueule77@aol.com a dit…

Fait pas si, fait pas sa, la religion menace pour exister! et apres vous , le déluge ?;tu est ici pour en chier,apres, cela ne te regarde pas.
Avance le ciel n'attend pas!! :))